vendredi 30 décembre 2016

Top 5 des articles les plus consultés en 2016



Voici les 5 articles les plus consultés depuis la création du blog:
  1. #Mardimoitout : une initiative que j'aimerais relancer si vous êtes prêts à y participer ;-)
  2. La nouvelle la Vérité, pour laquelle je m'étais inspirée de photos de Marie et Raphaël, spécialistes de l'Urbex
  3. L'avant-première de Maeline 
  4. Le retour en photos de ma première participation au Festival Cidre et Dragons en 2015
  5. Et enfin l'annonce de la sortie de Maeline 

Mais j'aurais aimé aussi vous faire participer mon top 5 à moi : les articles que je préfére pour l'année 2016
  1. Ma lecture préférée de l'année 2016 : les Secrets de Nicolas Flamel
  2. La remise des premiers exemplaires de La Moisson des Ténèbres 
  3. Le salon d'Aumale 2016, où j'ai reçu le prix des collégiens pour La Moisson des Ténèbres
  4. Celui de Caudebec les Elbeuf où j'ai rencontré pour la première fois en chair et en os ma lectrice number One
  5. Et puis cet article où je vous annonçai l'écriture d'une nouvelle pour un concours ( on croise les doigts ;-) )


jeudi 29 décembre 2016

Je sais pas - Barbara Abel


Avis 



4e de couverture


Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. 
Une enfant de cinq ans a disparu. 
Que s'est-il passé dans la forêt ? 
À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. 
Pourtant, ne dit-on pas qu'une figure d'ange peut cacher un cœur de démon ?


Auteure

Barbara Abel est une auteure belge de romans policiers.

À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre, "L'Esquimau qui jardinait", qui est montée avec
succès sur des scènes bruxelloises et au Festival de théâtre de Spa. 
Elle se lance peu après dans l'écriture, publie quelques textes dans différentes revues et, en 2002, un premier roman policier, "L'Instinct maternel", lauréat du Prix du roman policier du festival de Cognac. 
Elle fait ensuite paraître d'autres récits de suspense qui évoquent souvent des milieux familiaux étouffants où germent délits et folie.

Elle assure également des chroniques culturelles diffusées sur Arte Belgique. Elle a collaboré à l'émission "Cinquante Degrés Nord" diffusée sur Arte Belgique et la RTBF.

Son roman "Un bel âge pour mourir" paru en 2003 a été adapté pour France 2 avec Marie-France Pisier et Emilie Dequenne dans les rôles principaux.


mardi 27 décembre 2016

Omnia



Le vent était en train de me glacer jusqu’aux os. Les larmes coulaient sur mes joues mais cela n’enlevait rien à ma volonté. « Don’t stop me now » chantait Freddy Mercury dans mes oreilles, me donnant encore un peu plus d’énergie pour avancer. 

ACDC prit le relais de Queen dans mon casque. Je resserrai ma prise autour de la laisse de Cyrcé, mon berger australien, qui courrait à mes côtés. Elle leva sa grosse tête marron et blanche vers moi. Ses yeux ambre pétillaient et sa langue pendante donnait l’impression qu’elle était en train de sourire.

- Allez ma belle ! On a fait la moitié du parcours ! murmurais-je autant pour l’encourager elle que moi.

Brusquement, elle tourna la tête, attirée par un bruit dans les fourrés. Les bois où nous courrions étaient peuplés par une multitude d’animaux sauvages. Et son instinct lui indiquait que quelque chose de vivant, après lequel elle pourrait sans doute courir, se déplaçait non loin.

Je poursuivis mon chemin, indifférente à la distraction de Cyrcé. C’était encore une jeune chienne. Un rien résonnait pour elle comme un appel au jeu.

Soudain, une fissure s’ouvrit à mes pieds, me barrant le passage. Aussitôt, elle se remplit d’eau. Affolée, je stoppai net, manquant de trébucher sur ma compagne poilue, qui ne comprenait pas plus que moi ce qui était en train de se produire.

jeudi 22 décembre 2016

Susan Hopper Tome 2 les Forces fantômes - Anne Plichota et Cendrine Wolf


Avis



4e de couverture



Après des années passées dans un orphelinat écossais, Susan a enfin réussi à trouver une famille qu'elle aime. Mais bien vite, le passé revient hanter ses nuits. Or, pour Susan, les cauchemars ne sont pas sans conséquences et c'est Eliot, le fils unique des Hopper, qui en fait les frais. Il ne survit désormais que sous la forme d'un spectre. Pis, les fantômes des ancêtres de Susan ont emménagé non loin du manoir des Hopper. Meredith O'More leur a promis que si Susan – la dernière descendante de leur famille – mourrait, ils reviendraient parmi les vivants. Tous sont déterminés à pousser au désespoir la jeune fille afin que la malédiction s'achève enfin. Celle-ci va devoir lutter sans relâche et tuer un à un ces démons cruels. Non seulement pour sa propre survie, mais aussi pour celle d'Eliot. Heureusement, dans son combat, Susan peut compter sur l'amour de sa mère défunte, mais aussi sur celui d'Eliot, et sur celui d'Alfred, le grand-père fou au coeur tendre. Et plus inattendu, celui d'Helen, la femme au parfum perdu. 


Auteures
Voir chronique du tome 1

mardi 20 décembre 2016

Cadeau de Noël à venir


Le 26 décembre au soir, pour fêter Noël et la fin de l'année, je vous inviterai à découvrir une nouvelle un peu spéciale ;-)

J'espère que vous en apprécierez la lecture ! 

mercredi 14 décembre 2016

Les secrets de Nicolas Flamel - Michael Scott ( 6 tomes)



Avis


4e de couverture
Un manuscrit ancien a disparu.

Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l'humanité.

Les voilà sur le point d'entrer dans la plus grande légende de tous les temps !



Auteur
Michael Scott a commencé comme négociant en antiquités et livres anciens, ce qui lui a permis d'être en contact avec une quantité impressionnante de mythes et légendes irlandais quasi-oubliés. La mythologie est ainsi devenue sa grande passion

Il a contribué à l'engouement renaissant dans les années 80 pour les légendes en Irlande. Il a écrit de très nombreux recueils à ce sujet, recueils considérés à présent comme des références sur le sujet.
Touche à tout, il est à présent à la tête de plus d'une centaine de titres pour adultes et adolescents, dans des registres comme la fantasy, l'horreur, la science-fiction ou le folklore.

Il écrit également sous le pseudonyme d'Anna Dillon.



Impossible de résumer l'histoire de cette saga  sans en dire de trop. C'est pour cela que j'ai choisi de faire une chronique sur l'ensemble des 6 tomes qui la compose en essayant de spoiler le moins possible.

Par où commencer ... J'AI ADORE !!! J'ai tout aimé dans cette histoire.

En premier lieu, le mélange historique/fantastique, que je trouve particulièrement audacieux, m'a beaucoup plu. Alors, bien évidemment, il faut prendre du recul et ne pas considérer tout ce que l'auteur nous raconte comme des vérités. C'est une évidence.
J'avoue que c'est parfois un peu difficile puisque Michaël Scott joue avec certaines grandes figures de notre Histoire, dont Nicolas Flamel dans un premier temps. Cela m'a d'ailleurs donné envie d'en savoir plus sur cet étrange personnage...

Ensuite, le style de l'auteur est comme j'aime : clair, précis, fluide. Rien à redire. Le rythme est haletant et on va de rebondissements en rebondissements.

Les personnages sont bien brossés, avec leurs forces, leurs faiblesses, ce qui fait qu'on peut s'identifier rapidement aux deux jeunes héros : qu'est ce que je ferais si le monde dans lequel je vis n'est bâti que sur des mensonges et que tout ce que je croyais n'être que légendes et mythes étaient en fait la réalité ?  

Les lieux, que ce soient les réels ou les imaginaires, sont décrits avec force de détails, mais sans que les descriptions ne soient pesantes. Juste assez pour qu'on ait l'impression d'y être avec les personnages.

Et enfin, mon BIG coup de cœur, ce qui a fait que j'ai eu envie de lire cette série : les couvertures ! Magnifiques, bourrées de symboles.

Je dois avouer que j'ai eu un pincement au cœur quand j'ai achevé ma lecture : j'aurais voulu que rester encore dans cet univers, si proche du mien...

mardi 13 décembre 2016

Et de 3 !!!


Voilà 3 ans que ce blog existe. 

J'ai toujours un grand plaisir à le faire vivre, même si j'ai été un peu moins présente cette année. 

Quelques chiffres qui illustrent l'activité de mon site : 
359 articles
126 commentaires 
47000 vues ! 

Cette année marque aussi la sortie de mon 6e roman, La Moisson des Ténèbres. 
Mais je travaille déjà sur le 7e ;-) : Le Château de glace, qui sera la suite de Pangera 


Comment maintenant régulièrement depuis 5 ans, j'ai pu aller à votre rencontre dans différents salons et librairies. Je me répète mais c'est toujours un plaisir de discuter avec vous et d'échanger sur la lecture, l'écriture, etc. 

Cette année j'ai aussi eu la chance de voir un de mes livres récompensé et ce fut un véritable honneur de recevoir le prix des collégiens à Aumale ! Il n'y a pas de plus belle reconnaissance que celle du public. Mille mercis ! 

Enfin, les chroniques littéraires se sont faites un peu plus rares sur le blog tout comme la publication de nouvelles
Néanmoins, comme annoncé, j'en prépare une pour une concours et une autre, rien que pour vous, pour Noël ! 

Merci de votre fidélité et à bientôt pour de nouvelles aventures ! 

jeudi 8 décembre 2016

Miss Peregrine et les enfants particuliers Tome 1 - Ranson Riggs


Avis



Résumé


Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité.

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse... 


Festival de Rouen du livre de jeunesse - 2,3 & 4 décembre 2016


Ce week end, j'ai participé pour la 6e fois au festival de Rouen du Livre de Jeunesse de Rouen.
Que j'aime cette manifestation ! L'un de mes salons préférés ! 
Et il me l'a bien rendu cette année ! 

Mon stand n'a quasiment pas désempli du week end ( malgré les photos, prises dans les quelques moments de calme ;-) ) : des personnes venues discuter, acheter, lire. 

Merci encore à l'organisation du festival et à Fred, le directeur des Editions Cogito pour m'avoir permis de participer cette année encore à ce salon.